29.1.08

post thaumatique

Je n'aime pas les attentats suicide. Qu'il s'agisse des cinglés qui espèrent un paradis et leur quota de vierges, ou de vierges qui espèrent leur quota de cinglés.

Hier il y en a eu un, qui a l'échelle du Web ne formera pas une grande cicatrice, mais qui dans un milieu plus restreint risque d'ouvrir des plaies.

La fin.

Je crois que c'est la fin de FAC...

Disons que plusieurs facteurs font que l'énergie initiale a disparue, les filles se sont fait des chums, il y a des discordes dans le groupe et comme nous sommes juste des sales fendues et pas des professionelles comme les Moquettes Coquette, j'annonce la fermeture des FAC, parce que je ne veux pas voir ce blogue agoniser comme un chat qui s'est fait frapper par une voiture.

Je suis triste de cette situation, surtout de toi ma soeur qui s'est bien vengée de mes frasques en racontant des trucs supers personnels à la personne à qui ça ferait probablement le plus mal de les entendre. J'ai essayé de laisser passer, pendant des semaines, j'essayais de rationaliser ton acte de ne pas y voir un savant calcul extrèmemement répugnant. Je ne peux pas avoir mon visage tout près du tiens une journée de plus, mes sentiments me crissent un refus global dans la gorge, tu me donnes envie de vomir. À moins d'excuses je préfèrerais que tu restes à plus de 20 pieds de moi si par malheur on se trouve dans la même pièce. Merci.

Oui je me sers de FAC pour régler des trucs personnels.

Mais j'en ai assez là. J'ai pris le blog en otage je le saute à minuit ce soir.

C'est comme ça.

PUBLIÉ PAR MÉTHANE ALYZE À L'ADRESSE 07:55 0 COMMENTAIRES

Eh bien, moi aussi je suis triste. D'autant plus que le timing n'a pas été respecté et que le blog a disparu bien avant minuit. Ou alors il s'agissait de minuit à Ankara dont elle parlait.

Je n'aurais pas pris le temps de fixer la mémoire des FAC; je n'avais pas le temps de les suivre vraiment, la disponibilité ayant des limites qui sont rapidement atteintes. Mais un ami m'avait demandé de préserver 'sa' part, 'ses' paroles, semées à la section des commentaires. Donc, me voici en train de faire plaisir à mon ami *wink wink*. Heh, il n'y a pas que les contributrices qui ont perdu quelques poils de couilles, il y a aussi celles et ceux qui ont laissé un commentaire. Autant je comprendrais l'arrêt des posts, définitif, irrévocable, autant je ne saisis pas l'intérêt de l'effacement. Du genre "je rentre dans une gallérie et je taillade au cutter les toiles exposées, les miennes et celles des autres et en passant le livre d'or où les gens avaient commenté".

Bien sûr le Web a une mémoire bien plus tenace qu'on ne l'imagine. Les suicide bombers amatrices n'arrivent pas à leurs fins aussi facilement qu'elles semblent le croire possible. Il suffit de gratter au fond des tiroirs pour extirper l'info. Et on peut arriver à ce qui semble être miraculeux. Ne pas avoir perdu plus qu'une ou deux miettes, moins de 1 %. (Que les auteures des posts perdus me pardonnent de les qualifier de miettes (les post, pas les auteures), c'est une appréciation purement statistique)

Il m'a fallu du temps, de la patience, ignorer que je crevais la dalle. Après, je me suis retrouvé à marcher dans le froid, de constater que mes sources d'approvisionnement étaient fermées, et me coucher avec une poignée de cacahuètes comme dîner (FR, souper CA). Ce qui m'a mis en pétard. Vraiment en pétard.

Reste à savoir ce que je vais en faire de ce petit trésor. Bien sûr il est à disposition de Calamite Jane, Madame Poulpe, Alexie, Lorazepam et July Brokenwood aka Vidoc. Faites leur savoir que les pdf post par post (commentaires inclus) seront compilés d'ici quelques jours et qu'elles n'ont qu'à demander [oldcola à gmail poing com] (j'ai l'impression d'en oublier une FAC...) Et de Mélissa bien sûr. Et de mon ami *wink wink*.


Addendum : Avec le dîner (CA, déjeuner FR) bien digéré je vois la vie plus rose bonbon cul-cul. Enfin, ça a été un peu de sport, du genre 24, mais en 24-7:30 ;-)

le retard de publication de ce post étant dû au travail acharné pour préparer les pdf, qui sont d'ores et déjà disponibles

16 commentaires:

Mistral a dit…

T'oublie Nikki, wink wink...

Oldcola a dit…

aha ! Nikki ! Merci. un URL SVP ?

Méthane Alyze a dit…

et bin...

J'ai fait sauter le blog plus tôt parce que la personne que je blastais dans ma note a retiré ses photos du blog et que je ne voulais pas nécéssairement exposer au monde entier qui était la pomme pourrie.
Parce que c'est relatif ces affaires là et que je ne veux pas que les gens se mettent à lui cracher dessus dans la rue. Quoique... ;-P

En tout cas Antoine, merci de ta dévotion maniaque envers le blob. On fera autre chose, ne t'inqiuète pas.

Si j'ai manqué de respect aux gens (toi inclus) en créant (momentanémanent)un cratère dans le cyber espace et ben... c'tait un peu sauvage, j'admets. Mais de faire semblant d'être une gagne quand les gens ont envie d'en venir aux coups (J'avoue que je parle de moi là. :-S Honte sur moi! ) C'est encore pire je crois.

Quant aux archives, tu les shippes à Vidoq :
jimisbest@hotmail.com
Notre toute dévouée archiviste depuis toujours... elle va trop apprécier.

Mais moi je suis comme ça, je confonds les blogues et les mouchoirs jetables. :-(

Bises à toute l'Urope.

Mistral a dit…

http://bidonfille.blogspot.com/

Oldcola a dit…

:-D

Maintenant je sais de qui il s'agit. Je me demandais comment j'ai pu rater ce putain de lit :-)

hmm, les archives pdf ça ira certainement, les archives tout court demanderont un CD, une adresse à mon mail fera l'affaire

tentes pas de te moucher avec un blog, ça râpe

(presque) rien sur Blogger n'est jetable, read the fucking manual

Oldcola a dit…

Merci wink wink

Méthane Alyze a dit…

momentanémanent

Charmant.
Je passe encore pour une crisse de finie, mais c'est sans doute le secret de mon sexe appeal, ça et que je jure comme un marin.

Méthane Alyze a dit…

Et que je lis pas les modes d'emploi.
:-(
On se fait un calin?

Mistral a dit…

T'avais tes raisons, bonnes ou mauvaises. Épisode over et archivé.

Je te câline.

Méthane Alyze a dit…

Câline de bine!

Code : ptuegod

néo-patois : "tue pues comme Dieu."

Méthane Alyze a dit…

Dieu est tout autour, on peut le sentir.

Code : safbywxk

"Saved by the wax"

The story of a girl with unusually abundant facial hair.

Oldcola a dit…

Méth ! de ton "sexe appeal" :-D Noté.

T'as eu ton cybercâlin de Christian, je garde une des urobises.

OK, don't RTFM, RTFBP BiBro bless you

√їĈ†Φѓ √їÐΘĈ a dit…

Super Old cola merci vraiment pour le post et pour les stats.
Je serais effectivement intéressées à les avoir! Humbles respects.

Madame Poulpe a dit…

Quelques phrases de circonstances:
-Alea jacta est;
- Les FAC sont mortes: vive les FAC!;
- Monsieur le Juge, mon implication dans les évènements en question est purement fortuite et accidentelle;
- Jeune homme, votre dévouement vous honore.

AL a dit…

Merci Monsieur.
Et mes respects.

Al — toujours à côté de la plaque, je n'ai eu connaissance de rien avant de voir le cratère.
D'ailleurs je suis toujours un peu dans les vapes.

Calamité Jane a dit…

FAC, j'ai ton tattoo sur mon chest et ta blessure au coeur.
à dans une autre vie