10.2.06

Aris au phone dear !

Au programme ce matin: engueulade niveau 9 sur l'échelle ouverte d'OldCola, avec un très vieil ami, nous avons passé les 6 ans de collège/lycée ensemble, et collègue. Le niveau 9 a souvent conduit à des ruptures définitives; nous avons évité le pire, probablement parce qu'on se connaît suffisamment pour pondérer les propos de l'autre, quand lui ne le fait pas.

Le sujet été initialement l'. Puis, rapidement, on s'est focalisé sur les cas de de l'Université Interdisciplinaire de Paris et Mallassé du Museum d'Histoire Naturelle de Paris.
Aris, diminutif d'Aristote initialement, mais il a changé son état civil pour Aristophane, c'est dire combien il abhorre le mec, me reproche de m'en occuper trop de ces deux là, prétendant qu'ils ne valent pas la peine, que mes posts ne sont que des électrons perdus etc.
Moi je lui reproche de ne pas s'en occuper suffisamment au point où il y a possibilité pour des structures comme l'UIP ou le DI de prospérer.

Il a fallu deux heures au téléphone; il y a eu survol de l'Atlantique par des formations serrées de noms d'oiseaux, AR classe business. Ceux qui surveillent les discussions téléphoniques ont dû en apprendre quelques unes de nos expressions favorites et je soupçonne qu'il y en a qui ont rougi.

Puis nous sommes arrivés à un consensus, de façon brutale, probablement épuisés tous les deux.

D'abord, nous sommes tombés d'accord sur deux points :

Que ceux qui leur répondent, à ADM et JS, jouent un mauvais jeu; ils ne s'adressent pas aux scientifiques, qu'ils se veulent, mais aux personnages de scène publique, en utilisant des arguments sensés être compréhensibles par le grand public. Ce qui est une connerie monumentale immense bêtise, parce que ça ne fait que déplacer la discussion vers le domaine philosophique, terrain glissant, au lieu de l'étouffer une fois pour toutes dans le domaine scientifique. C'est peut-être le dommage collatéral du Téléthon, qui transforme certains scientifiques, façon "blondes à TV".

Que le seul résultat que l'on peut espérer est l'éducation du public, qui développerait une résistance à avaler n'importe quelle salade, et certainement pas une conversion de l'un ou de l'autre des non-darwinistes, les arguments scientifiques ne semblant pas être à la base de leur opposition à la théorie de l'évolution.

Puis, on a commencé à chipoter opposant les modèles américain et européen, pour savoir comment il fallait traiter le sujet. Partant de là, la discussion nous a mené loin, mais on est revenu plusieurs fois sur le problème de liberté d'expression et du public auquel on s'adresse.

Il est évident que personne ne voudrait museler personne, qu'il essaie d'énoncer des nouvelles hypothèses scientifiques ou qu'il raconte que les Aliens nous ont fabriqués et qu'ils reviendront nous trouver. Ca dépend quand même à qui on parle.

D'une part, a monté une secte et il devait donc s'adresser à un public très large, pour pouvoir trouver les quelques personnes qui lui assurent sa subsistance et même son confort. La démarche est rationnelle. On ne peut pas reprocher à un gourou de piocher large, il a un business à faire tourner, ni de se rendre ridicule, il ne représente que lui-même et il fait ce qu'il veut de son image.

D'autre part, ADM, qui elle ne semble pas vouloir monter une secte, aurait probablement mieux fait de se restreindre aux collègues, tant qu'elle n'avait pas un consensus qu'elle aurait pu alors présenter à un public plus large. Sa démarche est irrationnelle. Et elle représente plus qu'elle même, ayant été recrutée et promue par des pairs; pour Aris elle les discrédite autant qu'elle se discrédite elle même, moi je pense qu'elle discrédite le système de recrutement, mais pas forcement les personnes qui y participent.

Aris pense que le CNRS devrait prier ADM de rejoindre l'UIP pour y continuer ses travaux et recruter quelqu'un d'autre, qui saurait se montrer rationnel, à sa place. Quand je lui ai expliqué que l'UIP n'était pas vraiment une université dans le sens que les académiques lui donnent, il a dit qu'il n'en avait rien à faire (Aris un un gars bien élevé, je n'édulcore pas ses propos). Et qu'on laisse tranquille Raêl exploiter les couillons (il est bien élevé mais réaliste quand même).

Moi je pense qu'on devrait mettre Raël dans un cachot. Et demander à ADM de suivre une série de cours, au titre de formation continue, si elle souhaite questionner le darwinisme, pour s'assurer qu'elle sait exactement de quoi elle parle (pas d'offense ici, j'ai eu des cours de physiologie et j'avais fait du néphron ma spécialité à l'époque, mais je n'irai pas la ramener devant un néphrologue). [D'ailleurs elle n'est pas la seule à avoir besoin d'une mise à niveau; n'est-ce pas Fulcanelli? Ca en est où la correction de ton texte et la rédaction de l'ID projekt?]

Aris m'a traité de mauviette, mais a convenu que Raël serait mieux au fond d'un cachot en train de communiquer télépathiquement avec les Aliens; il se demande même si son horoscope ne lui prescrit pas l'isolement.

Je suis curieux de voir la réponse de Jean Staune et al. et/ou d'Anne Dambricourt à ça.

2 commentaires:

pHiLoGrApH a dit…

"il y a eu survol de l'Atlantique par des formations serrées de noms d'oiseaux, AR classe business"... Old-Cola, je t'adopte comme papa.

OldCola a dit…

moi qui pensais que tu approchais l'âge de la raison, mon fils